Quels sont les dispositifs de défiscalisation immobilière ?

Publié le : 14 mars 20235 mins de lecture

Si vous possédez un bien immobilier, vous pouvez bénéficier de plusieurs solutions de défiscalisation pour réduire vos impôts. Les avantages de la LMNP sont nombreux et il est donc important de bien comprendre ces dispositifs pour en tirer le meilleur parti. Trouvez ici un tour d’horizon des dispositifs de défiscalisation les plus courants en France.

Dispositifs de défiscalisation immobilière

Défiscalisation immobilière : qu’est-ce que c’est ?

La défiscalisation immobilière consiste à profiter de mesures fiscales pour réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier. Elle s’adresse aux particuliers qui souhaitent investir dans la pierre et qui veulent bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables. En effet, le principe est simple : vous investissez dans l’immobilier, vous réduisez vos impôts.

Avantages de la défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière présente de nombreux avantages, notamment la possibilité de réduire son impôt sur le revenu pendant plusieurs années. Elle permet de se constituer un patrimoine immobilier rentable, tout en bénéficiant d’un avantage fiscal intéressant. Enfin, elle peut permettre d’obtenir un complément de revenu grâce à la location de son bien immobilier.

Conditions pour bénéficier d’un dispositif de défiscalisation immobilière

Pour bénéficier d’un dispositif de défiscalisation immobilière, il existe plusieurs conditions à remplir. Vous devez notamment respecter les plafonds de loyers et de ressources, investir dans un secteur géographique spécifique et respecter certaines normes de construction pour les biens neufs ou rénovés. Il est donc important de bien se renseigner avant de se lancer.

Dispositifs de défiscalisation dans le neuf

Loi Pinel : comment ça marche ?

Le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans un logement neuf destiné à la location. La réduction d’impôt est fonction de la durée de location, allant de 12 à 21 % du montant de l’investissement. Le dispositif s’adresse aux contribuables français qui acquièrent un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement (VEFA) entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2021.

Autres dispositifs de défiscalisation dans le neuf

Il existe d’autres dispositifs de défiscalisation dans le neuf tels que la loi Censi-Bouvard, la loi Malraux ou encore la loi Duflot. Chacun de ces dispositifs présente des spécificités et peut-être plus ou moins intéressant selon le profil fiscal de l’investisseur.

Avantages et inconvénients de la défiscalisation dans le neuf

L’investissement dans le neuf permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux, mais il présente des inconvénients. Le coût d’acquisition et les frais de notaire sont souvent élevés et il faut prendre en compte les coûts de gestion du bien immobilier. Enfin, la revente d’un bien immobilier neuf peut s’avérer plus difficile que celle d’un bien ancien.

Dispositifs de défiscalisation dans l’ancien rénové

Investir dans un bien ancien en le rénovant peut permettre de bénéficier d’un avantage fiscal considérable. La loi Malraux et la loi Monuments Historiques permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en effectuant des travaux de rénovation et de restauration sur un bien immobilier ancien.

Dispositifs de défiscalisation en location meublée

La location meublée non professionnelle (LMNP) permet de bénéficier d’un régime fiscal particulier. En effet, le propriétaire d’un logement meublé peut déduire certaines charges et amortissements de ses revenus locatifs. Cela permet de réduire considérablement l’impôt sur le revenu et de bénéficier d’un complément de revenu.

Dispositifs de défiscalisation en Outre-mer

Les investissements outre-mer permettent de bénéficier d’avantages fiscaux considérables. Les dispositifs tels que la loi Girardin ou la loi Pinel Outre-mer permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour les investissements dans les DOM-TOM.

Plan du site